raymonde verney

 

féministe
  • Texte proposé par : raymonde verney le 14 juillet 2009

    Un ouvrage subversif, hérétique éveille le jour
    L’auteur à la particule dérangeante expose
    A la monarchie flagellée, sa vindicte sans détours
    Manifeste signé par des femmes qui s’émeuvent

    Le sort des citoyennes gelé par la hargne masculine
    Marie Antoinette fugitive au temple se détourne
    Le roi se meurt malgré la plume implorante
    L’écrivaine alors se commet avec les girondins

    La divine république libère ses malandrins
    Le roi s’éteint par ses pairs lâchement exécutés
    L’auteur pleure s’embourbe dans son destin
    Sonnent les heures noircies par la fatalité

    Elle se cache ,erre éperdue mais délation oblige
    Dans une prison muette d’éloquence elle vacillera
    Militante, la mort hagarde son regard voilera
    Jour de brume le chariot avance vers l’ignoble

    Raymonde verney

Commenter |  2 réactions | Lu : 1557 fois