JCJugan

 

Le coquelet, les perdreaux et le goupil...
  • Texte proposé par : JCJugan le 12 décembre 2017

    ... ou la Chronique du Vieil Observateur

    Histoire vraie ! Un samedi soir à St Brieuc

    Sans nul doute pour épater la poulette installée à ses côtés, un jeune coq au volant d’une Golf menait tambour battant et à tombeau ouvert son véhicule dans les rues de la ville.
    Mal lui en prit ! Deux perdreaux en patrouille et portant le badge de la BAC, le prirent sitôt en chasse l’obligeant à brûler les Stops et feux rouges pour ne pas perdre la face devant sa dulcinée quand vint à traverser un renard noctambule ignorant du danger que présente une Golf pas vraiment maîtrisée...

    Le coquelet pila mais un peu tard pour le renard qui dans l’affaire perdit la vie tandis que la police embarquait le chauffard...

    Il est si rare que des perdreaux aient à remercier un goupil que Jean de La Fontaine en aurait certainement fait une fable !

    Décembre 2017

Commenter |  1 réaction | Lu : 1548 fois