Le forum de la Plume

L'espace détente

Vous n'êtes pas identifié.

#1 21-03-2010 12:18:37

Maya
Membre

Musique, musicalité, harmonie ?

Chères Plumes, et chers amis de passage,

Comment appréhendez-vous la musique ?
Avez-vous le sentiment qu'il y ait de la bonne et/ou de la mauvaise musique ?
A partir de quand considère-t-on qu'une musique en est une véritablement ?
Qu'est-ce que l'harmonie ?

Ma question est large : j'interroge tant la musique au sens premier (les notes échappées d'instruments, accompagnées ou non - accompagnant ou non - un chant) que la musique des mots (celles qui se crée ou s'écoute dans la poésie, sans autre instrument qu'elle-même - tant dans les poèmes, que les romans, les dialogues au théâtres, certains moments de vie...).

Hors ligne

 

#2 24-03-2010 17:35:58

Cassiopée
Nouveau membre

Re: Musique, musicalité, harmonie ?

La musique m'est essentielle et mon plus grand regret est de ne pas savoir jouer d'un instrument! Pas un jour sans musique! Mes critères pour savoir si une musique est bonne (pour moi, bien sûr)? Les frissons de la peau et l'évasion de l'esprit...

Hors ligne

 

#3 26-03-2010 14:27:21

Jean-Claude
Nouveau membre

Re: Musique, musicalité, harmonie ?

Tout comme Cassiopée je ne joue d'aucun instrument et, ça reste un des regrets de ma vie, j'aurais pourtant aimé pouvoir "m'exprimer" au clavier d'un piano.
Faute de mieux, j'écoute régulièrement mes musiques préférées et mes goûts sont assez éclectiques. J'ai un faible pour Chopin sans pour autant renier J. Strauss (le fils). J'aime également le jazz, la trompette de Borelli ainsi que les arrangements modernes de morceaux classiques que j'ai découverts à Ibiza, au Café del Mar... pour ceux qui connaissent. La liste est encore longue et mon choix quotidien est surtout lié à mes états d'âme... J'écoute en ce moment un c.d de Césaria evora, une chanteuse capverdienne que j'aime beaucoup... et qui me ramène à l'Afrique.
Que serions-nous sans la musique, qu'elle soit instrumentale ou tout simplement poétique ?

Hors ligne

 

#4 26-03-2010 18:33:07

annie
Nouveau membre

Re: Musique, musicalité, harmonie ?

La musique est faite pour "recharger les batteries intérieures" je crois...?
Je pense qu'il est difficile de dire si une musique est bonne ou mauvaise car c'est un ensemble de vibrations sonores qui nous arrivent et nous pénètrent. Selon notre nature profonde, ces vibrations peuvent être en harmonie ou non avec nous-mêmes. C'est je crois ce qui détermine les choix musicaux.
Il y a aussi le fait de l'environnement dans lequel nous avons évolué qui conditionne nos perceptions. J'ai fait récemment une expérience intéressante: Je souhaitais me familiariser avec une langue locale de mon pays d'adoption (Afrique Centrale) et ai écouté un CD enregistré par une femme de ce pays qui chante l'amour, la famille, le pays,la douleur, la joie... 1ère écoute: rien, je ne saisissais rien, ni dans les paroles, ni dans les rythmes ni dans les harmonies. J'ai regretté à ce moment l'avoir acheté. Je ne retrouvais pas les repères habituels de la chanson française (Ferrat, Brassens, Brel, Barbara...etc) pourtant la voix m'attirait. Alors j'ai écouté une seconde fois et là, j'ai repéré quelques expressions de la langue et la fréquence des rythmes a commencé à se dessiner. Au troisième passage j'ai été conquise et maintenant, cette chanteuse fait partie des voix qui habitent mon espace quand je suis à la maison. Des phrases musicales entières peuvent me revenir de façon inattendue, même au bureau jusqu'à éprouver le besoin de les fredonner.

Quant à dire à partir de quel moment une musique en est une? Là c'est peut-être aux spécialistes de le dire. De même pour l'harmonie. Tout varie tellement d'un point du globe à l'autre.

La musique des mots: pour un poème les sonorités et le rythme forment une harmonie qui nous séduit ou pas, selon les goûts. Je finalise toujours ce que j'écris à l'oreille, je lis à haute voix, plusieurs fois, pour mieux cerner le rythme des pauses, des phrases. Cela a-t-il un lien avec la musique?

Et puis je me rends compte qu'on pourrait encore continuer... le sujet est si vaste Maya.
J'ai appris à jouer du piano, trois ans à l'école primaire avec aussi flute et solfège mais n'ai jamais eu l'occasion d'en jouer à l'âge adulte. J'ai souvent regretté d'avoir abandonné cet apprentissage. Cependant il me reste une attirance très forte envers cet instrument et lorsqu'un clavier passe dans mon environnement c'est difficile de ne pas y poser les doigts. Dans une foulée musicale très éclectique j'ai gratouillé la guitare sèche et joué de la bombarde...
Voilà, c'est à peu près tout pour la musique Maya...

Hors ligne

 

#5 29-03-2010 11:43:31

Enricoguido
Membre

Re: Musique, musicalité, harmonie ?

J’ai eu pour ma part la chance de recevoir, dans ma jeunesse, une formation pianistique classique et je n’ai quasiment jamais cessé de jouer du piano sauf quand je résidais aux portes du désert où je jouais (très mal) un peu de la clarinette, plus facile à transporter !
Ce n’est pour moi qu’un loisir au même titre que l’écriture mais ce sont de « fantastiques » moyens d’évasion … qui requièrent tout de même un certain « travail » comme nous le savons tous ici.

Un peu comme Cassiopée, et probablement comme beaucoup, j’aime la musique qui suscite chez moi des émotions et me transporte. Elle est aussi parfois liée à des souvenirs ...
Mais quand un grand soliste interprète avec brio et sensibilité un morceau extrêmement difficile à jouer et à interpréter, je reste scotché et me demande comment c'est possible. Magique ? Non ! Beaucoup de talent, voire de génie, certes, avec la capacité de s'approprier le morceau, mais aussi des centaines d'heures de travail.
J’aime également celle qui est gaie et entrainante et donne envie de danser et faire la fête, comme les musiques sud-américaines, africaines ou des îles.

Les chansons ont cette particularité d’allier la musique et le sens des mots avec celle des notes plus la voix qui l’interprète. D'ailleurs parfois le parolier, le compositeur de la musique et l'interprète sont différents : combinaison qui peut créer de très belles chansons (du moins pour moi) comme on en trouve par exemple dans Starmania.
L’opéra y ajoute un aspect visuel.
Des auteurs comme Gainsbourg, Michel Berger, JJ.Goldman ou F.Cabrel restent pour moi de très bons musiciens, sans compter d’autres déjà cités sur ce forum.
Et quitte à faire « hurler » certain(e)s j’aime aussi certaines chansons interprétées par … Johnny Halliday, indépendamment du personnage. D’ailleurs ses plus belles chansons (pour moi) ont été écrites par Goldman. Ne pas amalgamer l’interprète et l’auteur des paroles quand ils sont différents ; Jean Ferrat a chanté, avec une immense sensibilité, … Aragon.

Annie a écrit : « qu’il est difficile de dire si une musique est bonne ou mauvaise ».
Affirmation intéressante car il y a effectivement une grande part de subjectivité sans compter l'éducation musicale de chacun, "éducation " non pas au sens culturel mais dans le sens où une oreille s'éduque sans cesse depuis le plus jeune âge à partir de ce qu'elle entend.
Qu’est-ce que la « bonne musique » ?... Celle qui ne laisse pas indifférent ? celle qui répond à des critères musicaux spécifiques  qui varient entre les continents et les époques ? celle qui fait pleurer Margot ? celle qui fait danser les foules dans les rues de Rio ? tout à la fois ? etc. Impossible de répondre de façon objective sauf pour les musicologues qui se la joue (pas la musique !)
Ou alors, comme dans une auberge espagnole, chacun y trouve ce qu'il y apporte ... elle est alors forcément bonne !!! 
Mais, plus sérieusement, et pour prendre un exemple facile et évident, il existe sans doute des " musiques de toujours " : le génie d’un Mozart est universellement reconnu et il ne doit pas y avoir grand monde qui la trouve mauvaise y compris en Chine ! Elle peut, cependant, effectivement ne rien évoquer chez certains.
Ceci est peut être transposable à la musique des mots et à la poésie. Et à l’art en général.
A cela s’ajoute l’inventivité et la créativité. Associations nouvelles de sons ou de mots, de couleurs musicales, de phrasés inédits, d’images insolites …

« Sans la musique la vie serait une erreur » (Nietzsche) … musique des notes et des mots, des couleurs et des parfums, de la mer et des oiseaux, des ressentis …
Johnny Hallyday/Goldman et Mozart ! lol 

Merci à toi Maya d’avoir lancé ce passionnant sujet … inépuisable.

Guy

Dernière modification par Enricoguido (29-03-2010 17:34:39)

Hors ligne

 

#6 29-03-2010 17:11:46

Maya
Membre

Re: Musique, musicalité, harmonie ?

Johnny Halliday / Goldman et Mozart ... associés ... avec ton rire incontournable ! Cher Guy, tu résumes assez bien, comme chacun à sa façon, ce que la musique a de merveilleux... oui, il est question de sensibilité et j'ajouterais, à cela, que la magie pour moi, comme sans doute beaucoup de mélomanes, dont je ne pense pas être car je ne suis pas particulièrement cultivée en la matière, est cette chose extraordinaire qui peut être si sublime qu'elle traverse tous les âges... Pour ma part, Mozart est mon préféré. Je peux être très émue par d'autres, franchement et profondément, mais lui, il a ce pouvoir unique qui à mes yeux - ou mes sens - n'a pu être vraiment égalé...
Jonhnny Halliday, je ne peux pas. Tu as raison, il est stupide d'assimiler le personnage et l'artiste. Pourtant, oui, il a su me toucher quelque part, avec certains de ces morceaux, mais avec le temps, cette fibre semble s'étioler - ou s'être étiolée - complètement, car je ne sais être émue que par des personnes dont je sais une beauté véritable. Quand je dis émue, c'est profondément, bien sûr. Alors, j'ai ce péché de faire un peu l'amalgame entre les deux.
Mozart, donc, en ce qui me concerne, et particulièrement une symphonie sublime qui trône au milieu de tout ça.
Tu évoques la Chine, mais je crois qu'en ce qui le concerne et en ce qui concerne certains génies du classique, l'émotion pourrait être éprouvée plus loin encore,... sur une autre planète : j'en suis certaine !!!

J'ai vécu un certain temps sans musique et je rejoins l'ensemble d'entre vous à cet égard : elle est proprement indispensable pour l'équilibre, la jouissance quotidienne, la connexion de soi au monde dans une façon particulière.

Ce que j'aime, aussi, personnellement, c'est découvrir des musiques étrangères, des espèces de consonnances où le coeur sait tout déchiffrer, comme un plaisir extrême.

J'écoute très peu les "variétés" contemporaines. Je n'y trouve là aucun plaisir. J'ai en effet besoin, comme dans tout le reste, de poésie. De Poésie. Et cela manque peut-être un peu dans beaucoup de ce qu'on entend depuis un certain nombre d'années.

Mais, hors - et dans - tout ceci, il y a aussi la musique des mots, la musique que l'on transporte parfois avec soi quand on marche dans la rue, dans le silence et ses pensées.

Je ne sais pas si "la vie serait une erreur" sans elle, mais il est vrai qu'elle nourrit. Elle nourrit dans la solitude, et comme bien souvent dans ce qui fait corps avec les sens, elle nourrit aussi parfois des moments partagés, et les souvenirs se tissent comme par enchantement, au fil d'un jour, une heure, un songe...

Dernière modification par Maya (29-03-2010 17:16:41)

Hors ligne

 

#7 29-03-2010 19:37:19

annie
Nouveau membre

Re: Musique, musicalité, harmonie ?

Je reprends le fil. Je suis disons "ignare" en ce qui concerne la musique classique, en dehors de celles que les média nous font entendre soit-disant pour nous éduquer l'oreille.  J'aimerais bien m'initier mais il y a une telle multitude de genres, de styles aussi je crois. Pour l'instant une seule oeuvre (dit-on "oeuvre"?) qui m'emporte lorsque je l'écoute c'est l'adagio d'Albinoni... je n'ai aucune idée de ce que "vaut" cette musique mais pour elle j'arrête tout, je m'installe confortablement et je ferme les yeux, parfois en accompagnant certaines phrases musicales de la voix. Un peu débile non?

Hors ligne

 

#8 02-04-2010 20:43:06

Enricoguido
Membre

Re: Musique, musicalité, harmonie ?

C'est vrai Maya que la musique "nourrit dans la solitude " tout comme lire d'ailleurs, mais est-on alors vraiment "seul" et n'y a-t-il pas des échanges avec les auteurs des notes ou des mots ? Ils nous parlent et nous leur répondons en renvoyant vers ce qu'ils expriment notre propre perception, nos ressentis. Quand Annie fredonne elle est avec Albinoni !
Et quand on assiste à un concert, la communication, voire communion, entre le public et l'orchestre ou le soliste est presque palpable. Une messe dont la divinité est la musique !
Personnellement je ne trouve pas que toutes les chansons que l'on entend depuis quelques années manquent systématiquement de poésie. D'ailleurs de quelle poésie parle-t-on ? Francis Cabrel par exemple n'en n'est pas (pour moi) dépourvu, mais comme dit précédemment, cela est subjectif et dépend des goûts et de la perméabilité de chacun à telle ou telle musique ou telle ou telle poésie. La poésie, La musique, La peinture sont tellement multiples ! C'est une évidence ce qui rend bien difficile d'en parler en généralisant.

Il n'y a rien de "débile" Annie à se laisser transporter à ta façon, qui est celle de beaucoup d'entre nous, par une œuvre musicale ! Ce que vaut l'Adagio d'Albinoni ?
Il vaut ce qu'il te fait ressentir, c'est à dire "énormément" et de plus c'est de la belle musique émouvante.
Quant à s'initier à la musique classique, je ne crois pas qu'il existe de recette. Il faut en écouter et découvrir soi-même ce à quoi on est le plus sensible, le plus perméable. Mais bon, commencer par écouter quelques unes des œuvres les plus célèbres de Mozart, Chopin et Beethoven par exemple peut être un bon début sans trop se tromper afin de découvrir vers quels styles ses propres goûts sont attirés.
Et puis tout le monde n'aime pas forcément la musique dite classique dans nos cultures occidentales, tout en aimant quand même la musique ! Encore heureux !

Comment s'initie-t-on à la littérature, à la musique des mots ?... Cela commence à l'école, du primaire au secondaire ensuite chacun fait le chemin qui lui convient ... On n'a pas l'équivalent pour la musique ou du moins avec la même densité.

Ce serait intéressant de savoir ce que d'autres en pensent ...

Guy

Dernière modification par Enricoguido (02-04-2010 20:54:30)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr