RĂ©miniscences

Texte proposĂ© par : JCJugan le 24 août 2011

RĂ©miniscences


Quand du jardin le soir montaient mille musiques,
Je savais ces moments être bénis des dieux
Car je voyais alors briller dans tes grands yeux
Le bonheur que t’offraient ces aubades mystiques.

Aux quelques flamboyants qui bordaient les portiques
Le couchant ajoutait la beauté de ses feux
A l’heure oĂą le soleil, d’un reflet somptueux,
Daignait rendre Ă  la nuit les crĂŞtes basaltiques.

Nous avons tant aimé ces instants de splendeurs,
La fraîcheur des matins, la brousse et ses odeurs
Et nos amours sans fards sous le vieux toit de palmes…

Sur ces terres d’Afrique où tu voulais vieillir
Peut-ĂŞtre irai-je un jour, pour toi, me recueillir
Avant de déserter mes rivages si calmes…

Août 2011

Partager

 

A propos du texte:

Du mĂŞme auteur

Publicités