Les femmes de La Fontaine

Texte proposé par : JCJugan le 12 septembre 2017

Les femmes de La Fontaine

... et ce n\’est pas une fable !


Du nez plus qu’il n’en faut, estima La Fontaine,
Mais richement dotĂ©e ! Augurant la moisson
Il épousa Marie et sans plus de façon
Sitôt s’en retourna courir la prétentaine.

Son ménage à vau-l’eau, le cœur en bandoulière
Et l’escarcelle à sec, le temps d’une oraison
Il s’éprit d’Angélique, abbesse de Mouzon,
Avant de prendre langue avec La Sablière.

De cette aimable hĂ´tesse, et ce vingt ans durant,
Bien plus que locataire il deviendra l’amant
Veillant jusqu’à sa fin la tendre Margueritte*...

Eminent fabuliste au regard des Français,
Fut il un temps volage , il serait hypocrite,
A l’aune de nos mĹ“urs, de lui faire un procès !

Septembre 2017

*Autrement dit Madame Margueritte de La Sablière

Partager

 

A propos du texte:

Du mĂŞme auteur

Publicités