Je n’avais pas d’ambition

Texte proposé par : francois.creteau le 6 septembre 2011

Je n’avais pas d’ambition


Je n’avais pas d’ambition

Je n’avais pas d’ambition, je me promenais la pensée droite
Pourquoi se fatiguer la vie ! J’avais toujours la tĂŞte froide
Les sommets je me disais, leurs pics ne sont pas pour moi
Et de toute façon je n’irai vers un ailleurs, j’ai mon grand toit

Puis d’un jour troublant est venue, une salutaire révélation
Reine je ne voulais, non ! Pas de soumission mĂŞme parfois ĂŠtre moi et seulement moi, ainsi en serai-il, de la loi de ma foi

J’ai entrepris de construire supérieure, mon édifice royal
J’ai rejeté tous les malsains comptes à conter l’amour frugal
Pour voler leurs trésors sensuels dans mon fourbe larcin animal

Me voilà heureuse, je traverse la plaine des fidèles vassaux
J’enterre leurs chagrins coutumiers fait d’impôts immoraux
Je saigne avide leur orgueil de mâle trop certain et macho
LĂ  sont-ils perdus Ă  mes pieds, en quĂŞte d’un geste nouveau.  ?C ?

Partager

 

A propos du texte:

Du mĂŞme auteur

Publicités