Observations de la terre par Extra et Terrestr – Chapitre 3

Texte proposé par : Freya le 17 mai 2017

Observations de la terre par Extra et Terrestr – Chapitre 3

-  Bonjour Extra, comment vas-tu ? Tu m’as l’air Ă©reintĂ© …
-  Salut Terrestr. Ah la la tu as raison, mes jambes n’en peuvent plus.
-  Ben que t’es-t-il donc arrivĂ© ? Ta sortie sur Terre ne s’est pas bien passĂ©e ? Tu l’attendais depuis si longtemps.
-  Oh, si si. Il faisait beau et mĂŞme parfois trop chaud dans certains pays. Dans d’autres, il pleuvait encore et encore. C’est bizarre cette planète, les disparitĂ©s quand on passe d’un pays Ă  l’autre.
-  Les disparitĂ©s sont une richesse pas une pauvretĂ©. Au moins, tu ne t’ennuies pas et tu Ă©largis ton esprit. Enfin c’est ce qu’il devrait ĂŞtre mais apparemment il y en a qui sont rĂ©fractaires. Mais bon tout cela ne me dit pas pourquoi tu sembles si fatiguĂ© ?
-  C’est justement Ă  cause d’un jeu que tu retrouves partout sur la planète et il y en a mĂŞme qui l’on dĂ©clinĂ© au niveau de leur gouvernement.
-  Mais que me dis-tu lĂ  Extra ? Un jeu qui marche ?
-  Oh la oui et depuis maintenant bientĂ´t un an. Il s’agit de ces bestioles que tu ne vois qu’en rĂ©alitĂ© virtuelle et qui font marcher des millions de gens. Imagines toi qu’ils ont dĂ©jĂ  parcourus 200 000 fois le tour de la Terre en un an !
-  Mais quel rapport avec gouverner un pays ?
-  Eh bien, les joueurs vont de pokestop en pokestop. Ce sont des sortes de boutiques virtuelles et ils ramassent des objets alĂ©atoirement dispatchĂ©s par les crĂ©ateurs du jeu et ces objets leur permettent de monter de niveau. Eh bien, quand j’y Ă©tais, deux dimanches, la population d’un pays hexagonal a fait la mĂŞme chose. Ils sont allĂ©s dans des bureaux et ils ont dĂ©posĂ© des bulletins et ensuite, des candidats ont ramassĂ© ces bulletins et leur niveau est montĂ© en fonction de ce qu’ils avaient ramassĂ©.
-  Ah ben ça alors c’est bizarre comme coĂŻncidence…
-  Ensuite quand ils ont un bon niveau les joueurs font se battre des bestioles dans des arènes et c’est celui qui sait placer son attaque spĂ©ciale au bon moment qui l’emporte. Encore faut-il garder son calme et faire preuve de stratĂ©gie. C’est le mĂŞme genre de combat auquel j’ai assistĂ© le mercredi soir.
-  De plus en plus bizarre. Mais quel rapport avec la marche ?
-  J’y viens Terrestr : Figure-toi que dans les boutiques virtuelles, les marcheurs ramassent des Ĺ“ufs et pour savoir ce qu’il y a dedans ils doivent les mettre Ă  incuber et marcher. Parfois ils ont des bestioles qu’ils ont dĂ©jĂ  et parfois de nouvelles qui leur permettent d’évoluer. Eh bien la population de ce pays a votĂ© pour un chef qui marche avec des anciens et des nouveaux.
-  Si je comprends bien tu as dĂ©cidĂ© de les suivre et donc te voilĂ  fatiguĂ©, mais la marche c’est bon pour la santĂ©, alors allons faire Ă©clore des Ĺ“ufs et Ă©voluer nous aussi.
-  Tu as raison, Terrestr, rien de tel qu’un bon bol d’air nouveau pour se requinquer. EspĂ©rons que tout le monde en profitera.

Partager

 

A propos du texte:

Du mĂŞme auteur

Publicités