Salut l’Artiste !

Texte proposé par : JCJugan le 14 octobre 2017

Salut l’Artiste !

... ou la Chronique du Vieil Observateur

« Ca ne se vend pas bien, la vieillesse... Le public veut du neuf ! » disait-il.
La Faucheuse l’aura entendu...


Gentleman so british, moustache conquérante, alliant élégance et sourire charmeur, à quatre vingt sept ans il a quitté la scène par une nuit d’automne...
En homme de cheval, il a mis pied Ă  terre puis dĂ©chaussĂ© ses bottes et fermĂ© le manège et peut-ĂŞtre, que sais-je, avant de rendre l’âme, fait un dernier clin d’œil Ă  tous ceux qui l’aimaient pour ce qu’il Ă©tait, un acteur sans prĂ©tention et sans langue de bois qui Ă©numĂ©rait ses succès sur les doigts d’une main mais sortait sa calculette pour compter ses navets, ses « films-avoine » comme il les appelait, car tournĂ©s pour fournir leur picotin Ă  ses chevaux.
Du Capitaine Fracasse au Grand Blond, en passant par le Crabe-tambour sans oublier la voix de Winnie l’Ourson et j’en passe, il avait tout joué mais c’est ainsi... la roue tourne inexorablement.
Après Noiret, un autre « Grand duc » s’en est allĂ© sans crainte aucune quant Ă  la destination finale depuis qu’il avait jouĂ© « Nous irons tous au Paradis » !

Adieu Monsieur Rochefort, et merci pour tout...

Octobre 2017

Partager

 

A propos du texte:

Du mĂŞme auteur

Publicités