L’Amour est mort.

Texte proposĂ© par : Patrick G. Delay le 21 août 2007

L’Amour est mort.


Et oui, on n’a pas toujours le cĹ“ur Ă  rigoler et puis, sans Amour, Ă  quoi bon rigoler.


L’Amour est mort, le saviez-vous, on l’a enterrĂ© hier.
Ils n’Ă©taient pas nombreux Ă  se presser Ă  ses funĂ©railles. Il est vrai que sans amour, le monde devient bien Ă©goĂŻste. Il y avait quelques pleureuses quasi professionnelles, elles y allaient de bon cĹ“ur mais en sortirent le cĹ“ur sec, que voulez-vous, sans amour, un cĹ“ur c’est peu de chose.
L’Amour est mort et le monde continue de tourner, peut-ĂŞtre un peu moins bien , si peu, cela fait dĂ©jĂ  bien longtemps que l’Amour Ă©tait malade.
En fait cela n’a Ă©tonnĂ© personne, j’ajouterai mĂŞme que cela n’a attristĂ© personne, que voulez-vous, sans Amour, que sont les larmes, pleurer ne rime Ă  rien ; et puis, il faut se moucher après.
L’Amour est mort, on l’a enterrĂ© sans fleurs. Des fleurs ! Pourquoi faire ? Des fleurs sans amour, ce n’est rien, juste un peu de couleur, juste une chose qui se fane et finit par sentir mauvais.
L’Amour est mort et dĂ©jĂ  on l’oublie, son nom frappe un peu nos esprits mais sans que l’on sache vraiment pourquoi. Aimer c’est quoi dĂ©jĂ . Notre mĂ©moire nous fait dĂ©faut et c’est normal car sans amour, Ă  quoi bon se souvenir.
L’Amour est ressuscitĂ© et la nature semble renaĂ®tre et les sourires rĂ©apparaissent.
Non, je plaisante, ça se saurait.
Mais sans Amour, Ă  quoi bon plaisanter.

Partager

 

A propos du texte:

Du mĂŞme auteur

Publicités