Sur le forum

Pour le plaisir de dire n'importe quoi!

Sujet: Rigolons ensemble! posté par: Bernard Blazin le: 01-03-2009

L’année 2016 se termine... J’espère que 2017 sera plus serein et plus joyeux. A tous, je vous souhaite une excellente nouvelle (...)

Lire la suite

Grand homme, petite taille !


Impétueux parfois, colossale souvent, soit on l’aime, soit on le déteste mais il ne laisse pas indifférent ! De qui puis je bien parler en ces temps modernes ? De Napoléon 1 [1] bien entendu.
Le défi ces temps ci sera de faire des poèmes, ou proses sur l’Empereur, vainqueur ou vaincu.

A vos baïonnettes les plumes !!

Lire plus >

Genot Hervé



 Cet auteur fête son anniversaire le : Non renseigné
 

Le héros

Jean-Philippe Desramons. Que la vie est douce (...)

En savoir plus sur Genot Hervé>

Homme de sable


Issu de la poussière du temps
De la soif du désert
Mémoire fatiguée
Epuisée par les mythes
Homme de sable
Itinérant
Au gré des vents
Parfois dune
Le plus souvent
Grains de sable solitaires
Se cherchant
Dans le souffle brûlant
Du sirocco.
Comme une nef du désert
Navigant dans les abysses
De mon silence
Traversant les distances
Qui fondent vers l’impossible
Ton âme accompagne la litanie
De ma tristesse
Rosée d’amour
Tombant
Sur mes pieds de sécheresse
Tout ce qui m’a assoiffé de toi
N’est que le désir d’un baiser
Qui a vieilli sur mes lèvres
Depuis la nuit des temps.
Rassemble mes miettes de sable
Fais du vacarme du vent
Un chant mélodieux
Et de la brûlure du soleil
Une douce caresse
Pendue sur le visage du ciel
Pour que naisse en moi
L’oasis embryon
Caresse en toi mon errance
Jusqu’à ce que ton souffle
Epouse sa cadence
Depuis l’aube des temps
J’étais dans ton néant
Alors que tu n’étais
Que simple azur de probabilité
J’ai vu de la fenêtre de ton passé
Mon amour nager
Dans la lymphe de tes entrailles
A la porte de ta nuit
Tel un chien fidèle
Dormait la lune
De ses rêves sans rivages
Coulaient les perles de l’insomnie
Me poussant d’un mirage
Vers un autre mirage
Dans ce désert hostile
A la recherche
De ton amour fossile
Pour que se ferment à jamais
Sur ma douleur
Les issues de mes jours.

En savoir plus sur ce texte :

Rechercher

Connexion

Qui est là?

  • Visiteur connecté : 1

Statistiques

41 rubriques
6652 textes
2137 auteurs
48256 réactions
118 infos
4582589 visites
4 nouveaux textes ce mois ci.

Publicité